> >

 
LinkBack
07-09-2013, 12:23 PM   #1
 
 
: Mar 2013
:
: 33
: 539
: 7
    is on a distinguished road
Les attributs du mois de ramadan,





Les attributs du mois de ramadan, les vertus du jene, ses bienfaits et ses biensances
Prologue

Louange Allah, le Gracieux, le Bienveillant, Celui qui guide dans le droit chemin, et a prescrit Ses croyants le mois de Ramadan une fois par an, pour jener ses journes et prier durant ses nuits. Il en a fait l'un des piliers de l'Islam et l'un de ses plus grands fondements qui purifie l'me de ses pchs. Et que la paix et le salut soient sur celui qu'Allah a choisi pour rvler Ses jugements et l'a charg de transmettre Sa charia l'humanit, celui qui fut le meilleur de ceux qui ont jen et qui ont pri les nuits de ce mois sacr, de ceux ayant accompli leur devoir et suivi le droit chemin, ainsi que sur sa famille, ses glorieux compagnons et sur ceux ayant emprunt durablement leur voie.

Allah a prescrit le jene toutes les communauts antrieures mme si celui-ci tait diffrent dans la faon et le temps. Allah dit :

﴿ ﴾[ : 183]

Le sens du verset : Ô les croyants ! On vous a prescrit Assiym (Le jene) comme On la prescrit ceux qui vous ont prcds, ainsi atteindrez-vous la pit , [Sourate 2 : La Vache ; verset : 183].

Ds la deuxime anne de l'hgire, Allah a prescrit dfinitivement le jene du mois de Ramadan l'humanit. C'est une obligation envers le musulman majeur. Il doit laccomplir sil est rsident et non malade. Dans le cas o il serait malade, il lui est permis de laccomplir ultrieurement. Ceci est aussi valable pour la femme ayant accouch ou en menst*ruation. Non malade et en voyage, le musulman majeur a le choix de laccomplir pendant ce mois ou le reporter une priode ultrieure. Allah a prescrit le jene du mois de Ramadan de son dbut sa fin. Son dbut est clairement fix par la vision oculaire du croissant lunaire du mois de Ramadan, ou bien complter le mois de Chbane (trente jours). Le Prophte dit : Lorsque vous apercevez le croissant lunaire du mois de Ramadan jenez, et lorsque vous apercevez celui de Chawwl rompez le jene. S'il n'est pas possible de le voir ( cause des nuages ou autres), alors compltez le mois en comptant trente jours [1].

Allah a aussi dtermin le dbut de la journe du jene et sa fin par des limites clairement prcises, en fixant son dbut par le lever de la vritable aube et sa fin par le coucher du soleil. Allah dit :

﴿ ﴾[:187]

Le sens du verset : Mangez et buvez jusqu ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de laube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jene jusqu la nuit [Sourate 2 : La Vache ; verset : 187].

Compte tenu de ce qui prcde et des limites fixes et prcises, le jene est requis comme tant une obligation imprative. Allah dit :

﴿ ﴾[:185]

Traduction du sens du verset : Donc, qui*conque dentre vous est prsent en ce mois, quil jene ! [Sourate 2 : La Vache ; verset : 185].

Ceci confre au jene le statut de pilier en Islam, et de ce fait, celui qui rejette son obligation et sa pre***********on divine devient un apostat. On lui demande de se repentir, Dans le cas o il persiste dans son apostasie, il sera tu en raison de sa mcrance. Par contre, celui qui admet son obligation et ne le jene pas sans motif valable, il aura alors commis un norme interdit et un pch clair. Il mritera alors dtre chti et corrig svrement.

Ceci dit, Allah a distingu le mois de Rama*dan par rapport aux autres mois de l'anne par des attributs particuliers. Il a distingu aussi le jene des autres actes d'obissance par une multitude de vertus, de bienfaits et de biensances.
LES ATTRIBUTS
DU MOIS DE RAMADAN

Parmi les attributs de ce mois sacr, nous citerons ce qui suit :

Le jene du mois de Ramadan est le quatrime pilier de l'Islam et l'un de ses plus grands fonde*ments. A ce propos, le Prophte dit : L'Islam est fond sur cinq piliers : tmoigner qu'il n'y a point de divinit digne d'adoration autre qu'Allah et que Mohamed est le messager d'Allah, accomplir la prire, acquitter la charit obliga*toire, jener le mois de Ramadan et accomplir le hadj (plerinage) ([2]).

Il est incontestablement admis que le jene du mois de Ramadan, prescrit par le Coran et la Sounna ainsi que le consensus des savants de l'Islam, est l'une des obligations envers Allah .

L'obligation d'observer le jene incombe chaque individu de la communaut musulmane. Allah dit :

﴿ ﴾[ :185]

Le sens du verset : Donc, quiconque dentre vous est prsent en ce mois, quil jene ! [Sourate 2 : La Vache ; verset : 185].

Le Coran fut rvl en ce mois pour faire sortir les gens des tnbres vers la lumire, les orienter vers le droit chemin, les loigner des sentiers de l'erreur et de l'garement, et leur clairer les affaires de la vie courante et ce qui touche leur religion afin de leur assurer la joie et le succs dans les deux Mondes. Allah dit :

﴿ ﴾[ : 185]

Le sens du verset : Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a t descendu comme guide pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement [Sourate 2 : La Vache ; verset : 185].

Durant ce mois sacr, les portes du paradis s'ouvrent par labondance des bonnes actions qui sont requises, ouvrant laccs au paradis, pendant que celles de lenfer se referment en raison de la diminution des mauvaises actions ouvrant laccs lenfer.

Les dmons sont ligots et perdent, de ce fait, leur capacit d'induire en erreur les adorateurs et les dtourner de l'accomplissement des bonnes uvres. Le Prophte dit : Lorsque le mois de Ramadan commence, les portes du paradis s'ouvrent et celles de l'enfer se referment et les dmons sont enchans [3].

Allah caractrise ce mois par sa grce en pargnant beaucoup de ses croyants de lenfer. De cela, le Prophte dit : Allah, durant ce mois gracie des gens de l'enfer chaque rupture du jene et ceci toutes les nuits de Ramadan [4].

La misricorde d'Allah touchera ceux qui auront jen sincrement le mois de Ramadan, avec conviction que cette obligation est divine en requrant, en retour, la rcompense d'Allah . Le Prophte dit : Celui qui jene le mois de Ramadan avec foi et nattend que la rcompense dAllah, Allah lui pardonnera ses pchs antrieurs [5].

La recommandation de Tarwh (la prire nocturne) durant ce mois, conformment aux directives du Prophte qui a dit : Celui qui pratique la prire nocturne du mois de Ramadan avec foi et nattend que la rcompense dAllah, Allah lui pardonnera ses pchs antrieurs[6].

Ce mois comprend une nuit particulire, considre par Allah meilleure que mille mois et la prire nocturne durant cette nuit implique le pardon dAllah . Le Prophte dit : Vous accueillez un mois renfermant une nuit particulire, considre meilleure que mille mois. Celui qui la rate aura rat tout le bien et seul un frustr la rate [7]. Le Prophte dit aussi : Celui qui pratique la prire nocturne pendant Leilat El-Qadr (la nuit du destin) avec foi, et nattend que la rcompense dAllah, ses pchs antrieurs seront pardonns [8].

Les pchs mineurs commis entre un Ramadan et le Ramadan qui suit sont pardonns si les pchs majeurs sont vits. Le Prophte dit : Les cinq prires rituelles, la prire du vendredi jusqu'au vendredi suivant, le jene du mois de Ramadan jusqu'au Ramadan prochain, tous ont un effet absolutoire si on vite les graves pchs [9].

Parmi les vnements les plus marquants de lhistoire musulmane, celui de la bataille de Badr El-Koubra , survenu pendant ce mois sacr durant la deuxime anne de lhgire, o Allah a discern le bien du mal. L'Islam et les musulmans, ont vaincu le polythisme et ses adeptes. De mme, la Mecque fut conquise durant le mois de Ramadan, de la huitime anne de lhgire. Elle devint terre d'Islam aprs avoir t le nid du polythisme et beaucoup de gens ont embrass l'Islam. Grce Allah le polythisme et l'idoltrie furent vaincus.

Le mois de Ramadan de L'anne 584 de lhgire a connu une victoire historique des musul*mans sur les croiss[10] dans la bataille de Hittne qui a permis aux musulmans de recon*qurir Bet El-Maqdis (El-Qods).

Les musulmans ont aussi vaincu les Tartares `An Djlot pendant ce mois de l'anne 658 de lhgire, suite une bataille dcisive[11].

Cela rsume les plus importantes caractris*tiques du mois sacr de Ramadan et ses multiples bonts ainsi que ses grandes bndictions. Louange Allah , Seigneur des Mondes.
LES VERTUS DU JEÛNE

Parmi les vertus du jene, qui sont bien nombreuses, nous pouvons citer :

Le taux de multiplication des rcompenses quAllah a consacr au jene est illimit, alors que celui des autres actions est compris entre dix et sept cents, selon le hadith rapport par El-Boukhari d'aprs Abou Hourayra que le Prophte a dit : À chacun qui fait une bonne action, la rcompense lui est multiplie dix fois jusqu' sept cents ou encore davantage selon la volont dAllah. Allah dit : Le jene est observ Ma dvotion et J'en rcompense celui qui l'observe, puisqu'il s'abstient de ses jouissances, de sa nourriture et de sa boisson pour Ma cause. Celui qui observe le jene a deux grandes joies; il se rjouit quand il rompt le jene, et il se rjouira quand il rencontrera son Seigneur, et l'haleine de celui qui jene est plus agrable Allah que l'odeur du musc [12].

Il apparat clairement de ceci, qu'Allah a spcifi le jene des autres actions et Il se lest attribu et la caractris aussi par un taux de multiplication, comme indiqu plus haut, car il est attribu au jene une sincrit plus intense quaux autres actions. Le Prophte dit : Allah dit : il s'abstient de ses jouissances, de sa nourriture et de sa boisson pour Ma cause .

Allah aussi, rcompensera Lui-mme le jeneur, qui se jouira en ce bas monde et au jour du jugement dernier, une jouissance louable qui dcoule de l'obissance Allah , tel mentionn dans le verset suivant :

﴿ ﴾ [: 58]

Le sens du verset : Dis : [Ceci provient] de la grce dAllah et de Sa misricorde ; Voil de quoi ils devraient se rjouir [Sourate 10 : Yonous ; verset : 58].

Il en rsulte aussi que les effets de ladoration sont bien apprcis par Allah , tel que le change*ment de l'haleine du jeneur.

Parmi les vertus du jene galement, le fait qu'il intercdera pour le jeneur auprs dAllah le jour du jugement dernier, le protgera des pchs, des jouissances nuisibles, et de l'enfer. Le Prophte a dit : Le jene et le Coran intercderont auprs d'Allah au profit de l'adorateur au jour dernier. Le jene dira : Seigneur, je l'ai priv de sa nourriture et de ses jouissances, accepte mon intercession, et le Coran dira : je l'ai priv de son sommeil nocturne, accepte Seigneur mon inter*cession. Et Allah acceptera [13]. Le Prophte a dit : Le jene est une armure et une protection efficace contre l'enfer [14].

Parmi ses vertus aussi, l'exaucement des invoca*tions du jeneur. Le Prophte a dit : Et tout musulman dispose, de jour comme de nuit, dune invocation exauce[15]. Aussi, dans les versets relatifs au jene, Allah incite les jeneurs L'invoquer abondamment. Allah a dit :

﴿ ﴾[:186]

Traduction du sens : Et quand Mes serviteurs tinterrogent Mon sujet Alors Je suis tout proche : Je rponds lappel de celui qui Me prie quand il Me prie [Sourate 2 : La Vache ; verset : 186].

Parmi ses vertus, la protection sre du jeneur des feux de l'enfer. Le Prophte a dit : Chaque jour jen pour la cause d'Allah loignera le visage du jeneur soixante dix ans des feux de l'enfer en guise de rcompense [16].

Et parmi ses vertus, le privilge accord aux jeneurs par Allah de passer par une porte du Paradis dsigne exclusivement pour eux en guise de rcompense pour leur jene. Le Prophte dit : Il y a au paradis une porte appele "Errayyne", par laquelle seuls les jeneurs entreront. Elle s'ouvrira le jour de la rsurrection. On les appellera : o sont les jeneurs ? Ils se lveront et entreront. Une fois lintrieur, la porte sera ferme jamais et plus personne ny entrera [17].

Les vertus que nous venons d'numrer sont considres comme un aperu qui renseigne sur l'ensemble.
LES BIENFAITS DU JEÛNE

Les bienfaits du jene ont un impact considrable sur la purification de l'me, l'affinement des murs et la consolidation de la condition physique.

Le jene aide parfaire ses facults de patience, augmenter ses capacits rsister aux accoutu*mances de toute nature et abandonner son attrait aux jouissances sous toutes leurs formes. Par son jene, le jeneur rduit le champ d'action des mfaits de Satan. Aussi, il lui permet d'voquer et de ressentir les conditions de vie habituelles des ncessiteux. Pour l'amour d'Allah , le jeneur renonce volontairement ses gourmandises, ce qui constitue en soi le secret entre le jeneur et son Crateur, savoir la vrit du jene et sa finalit.

Le jene adoucit le cur et l'incite voquer Allah pour lorienter vers le chemin de la pit et de la pure adoration.

Donc, le jene est l'une des raisons principales pour atteindre la pit et diminuer les attraits aux jouissances. Allah a dit :

﴿ ﴾ [:183]

Le sens du verset : Ainsi atteindrez-vous la pit. [Sourate 2 : La Vache ; verset : 183]. Car le jene est lorigine de la pit, pour restreindre les voies de la jouissance et les rduire nant. Ainsi, chaque fois que la nourriture est rduite, les passions diminu*ent, et chaque fois que celles-ci se rduisent, les interdits sont carts.

Parmi ses bienfaits mdicaux; la bonne sant corporelle, car le jene nous vite le mlange des nourritures susceptibles de causer des maladies. Ainsi, comme le confirment les mdecins, il protge, par la Volont d'Allah , les organes extrieurs et intrieurs du corps.
LES BIENSEANCES
DU JEÛNE

Le jene du mois de Ramadan a des biensances respecter pour qu'il soit conforme aux prescrip*tions de la charia musulmane, afin de purifier l'me et de l'affiner. Le jeneur doit se soumettre ces bonnes manires et faire en sorte de ne pas les ngliger, car la perfection de son jene et sa joie en sont lies. Parmi ces bonnes manires, nous citerons ce qui suit :

Premirement : accueillir le mois de Ramadan avec une grande joie et beaucoup d'merveillement, car Allah dit :

﴿ ﴾ [:58]

Le sens du verset : Dis : [Ceci provient] de la grce dAllah et de Sa misricorde; Voil de quoi ils devraient se rjouir. Cest bien mieux que tout ce quils amassent [Sourate 10 : Yonous ; verset : 58].

Remercier Allah de lui avoir donn l'oppor*tunit de l'accueillir et demander Son aide pour parfaire son jene et pratiquer les bonnes actions, prcisment durant ce mois. Il est galement recommand, de faire l'invocation que faisait le Prophte lorsqu'il apercevait le croissant lunaire de chaque mois. Abdoullah Ibn Omar dit : Le Prophte quand il observait le croissant lunaire disait : Allah est Grand, Allah fait que ce croissant apparaisse au-dessus de nous avec de la foi et de la scurit, et avec de la srnit et l'Islam et un guide vers ce que Tu aimes et ce que Tu prfres, croissant, Allah est notre Seigneur, Il est le tien aussi [18]. Aussi, il ne doit pas fixer le croissant lunaire durant linvocation, ni diriger la tte vers lui, ni se figer devant. Plutt, il doit se diriger vers la Qibla

Deuximement : ne pas entamer le jene avant davoir la certitude du dbut du mois de Ramadan, et ne pas continuer le jene aprs la fin du mois. Il est prescrit au jeneur de l'entamer au moment dtermin par la charia, sans anticipation ni retard, selon le hadith : Lorsque vous apercevez le croissant lunaire du mois de Ramadan jenez, et lorsque vous apercevez celui de Chawwl rompez le jene[19]. Et le hadith : lorsque vous observerez le croissant lunaire de Ramadan, jenez, et si vous observez celui de Chawwl rompez le jene [20].

Troisimement : Prendre le sahour(*) constam*ment, vu la bndiction qui lui est attribue par Allah , et le retarder du mieux que lon puisse, conformment au hadith : Prenez le sahour (le repas); certes il contient de la bndiction[21]. Ses bienfaits et sa bndiction ont t rvls par le hadith : La bndiction se trouve en trois choses; la communion, le Thard (pain mitonn) et le sahour [22]. Dans l'autre hadith : Allah et ses Anges prient sur ceux qui prennent le sahour [23].

Le Prophte a qualifi le sohour(*) comme tant llment dmarquant notre jene de celui des gens du livre. Il dit ce sujet : Ce qui dmarque notre jene de celui des gens du livre est le sohour [24]. Il est prfrable que le sahour soit avec des dattes, conformment au hadith : Le meilleur sahour du croyant sont les dattes [25]. A dfaut de dattes, le sohour sera accompli mme avec une gorge d'eau, selon le hadith suivant : Prenez le sahour, ne serait ce qu'avec une gorge d'eau [26].

Le temps du sohour dbute juste avant l'aube et finit lappel de la prire de laube, la distinction entre le fil blanc et le fil noir de laube (il faut entendre par l l'apparition de la lueur de l'aube). Si le jeneur entend ladhn (l'appel la prire) et son rcipient la main, entrain de manger ou de boire, qu'il assouvisse son envie du rcipient. Il est indiqu dans le hadith du Prophte : Si vous entendez ladhn, le rcipient entre vos mains, ne le posez pas avant davoir assouvi votre envie [27]. La permission cite dans le hadith annule l'hrsie selon laquelle il faudrait commencer le jene de dix minutes un quart d'heure avant l'aube. Ainsi, contraindre les gens croire comme adoration le fait de suivre le calendrier dont les horaires prcisent le commencement du jene, qui est tabli de peur quon prenne le sahour au moment de ladhn (lappel la prire) de laube, nest bas sur aucune rfrence ni rgle religieuses.

Il est aussi recommand de retarder le sohour conformment au hadith suivant : Il nous a t prescrit nous les Prophtes de se hter la rupture du jene et de retarder le sohour et de mettre nos mains droites sur nos mains gauches dans nos prires [28]. Il tait des habitudes du Prophte de retarder le sohour de faon le prendre un intervalle de temps estim au temps de la lecture de cinquante versets moyens du Coran de ladhn de laube. Anas rapporta de Zayd Ibn Thbit ce qui suit : Nous avons pris le sahour avec le Prophte , puis il a entrepris la prire. Je lui ai demand : combien de temps s'est coul entre ladhn et le sohour ? Il m'a rpondu : le temps de lire cinquante versets [29]. Ainsi agissaient les com*pagnons du Prophte. `Amr Ibn Maymon Al Awd rapporta : Les compagnons du Prophte taient les premiers rompre le jene et les derniers prendre le sahour [30].

Quatrimement : se hter constamment la rupture du jene, pour maintenir les gens sur la voie du bien. Le Prophte a dit : Les gens seront bien tant quils rompront trs vite leur jene ds le coucher du soleil [31]. Le Prophte a dit : Ma communaut sera toujours sur les traces de ma sounna si la rupture de leur jene ne se fait pas sous un ciel toil [32]. Le Prophte dit galement : L'Islam mergera toujours grce la hte la rupture du jene, du fait que les juifs et les chrtiens ne font que le retarder [33]. Le Prophte a expliqu cela en disant : Lorsque vous voyez la nuit tomber de cette direction (du ct de l'est) et le jour s'en aller de ce ct et le soleil se coucher, le jeneur peut alors rompre son jene [34].
Les bonnes manires
de rompre le jene

La rupture du jene est lie une srie de biensances recommandes au jeneur, de manire suivre le Prophte . Ces recommandations sont :

1 - Rompre le jene avant la prire du Maghreb. Anas Ibn Mlik dit : Je n'ai jamais vu le Prophte prier le Maghreb avant de rompre son jene ne serait ce qu'avec une gorge d'eau [35].

2 - Rompre le jene avec des routabt (dattes fraches), sinon avec des dattes ordinaires. A dfaut de celles-ci et celles l, de l'eau suffit. Anas dit : Le Prophte rompait son jene avec des Routabt (dattes fraches) avant de prier, sinon avec des dattes ordinaires. A dfaut, il buvait des gorges d'eau[36].

3 - Doua (invoquer Allah ) au moment de rompre le jene. Le Prophte dit alors :

La soif est tanche, les vaisseaux irrigus et la rcompense assure si Allah le veut[37].

Cinquimement : il est recommand d'utiliser le siwk (btonnet cure-dent) dans tous les cas de figure; quil soit tendre ou sec, que la personne soit jeun ou non, au dbut ou la fin de la journe. Le Prophte l'a recommand avant chaque prire et ablution en disant : Si je ne voulais pas mettre ma communaut dans la gne, je leur aurais prescrit le siwk avant chaque prire [38]. Dans une autre version, le Prophte a dit : Avant chaque ablution [39]. Dans cette version le jeneur n'est pas seul concern, Ibn Omar dit : On utilise le siwk au dbut et la fin de la journe [40]. Dans ce contexte, Ibn Taymia, quAllah lui fasse misricorde, a dit : Le siwk est unanimement licite, mais ils (les scolastiques) se sont divergs sur le fait qu'il est dconseill l'aprs midi. Il y a deux versions connues, qui sont relates par l'imam Ahmed. Mais il n'y a aucun argument valable pour particulariser les textes gnraux rapports au sujet du siwk [41].

Siximement : sappliquer accomplir les bonnes actions et multiplier les actes d'adoration, le Prophte se consacrait particulirement l'adoration durant le mois de Ramadan, aux bonnes actions et tout type de dvouements et de bonts. Ibn `Abbas dit : Le Prophte tait le plus gnreux des hommes et se montrait encore plus gnreux pendant le mois de Ramadan au moment de la rencontre avec Djibril, qui venait lui rciter le Coran chaque nuit du mois de Ramadan. Le messager d'Allah tait en ces moments-l plus gnreux que le vent porteur de la pluie [42]. Le Prophte redoublait la rcitation du Coran. Il prolongeait ses prires nocturnes durant Ramadan plus quil ne le faisait hors du Ramadan, et devenait plus gnreux que jamais, en multipliant les bonnes actions. Il s'activait dans les dix derniers jours de ce mois dans les prires, la rcitation du Coran, la retraite pieuse I`tikf et les vocations comme il ne le faisait en aucun autre temps. On lit dans le hadith : Lorsque la dernire dizaine de Ramadan commenait, le Prophte s'activait dans l'adora*tion. Il priait pendant ses nuits et rveillait sa famille [43].

Parmi les actes dadoration que le Prophte incitait faire, la omra pendant Ramadan. En effet, sa rcompense quivaut un hadj (plerinage). Il disait : Une omra pendant Ramadan vaut un hadj (plerinage) [44]. La prire dans les deux mosques de la Mecque et de Mdine multiplie la rcompense, selon le hadith suivant : Une prire dans ma mosque quivaut mille prires dans d'autres mosques, sauf dans la mosque de la Mecque[45], en plus de l'expiation des pchs grce aux omras rptes selon le hadith : La succession de deux omras entrane lexpiation des pchs commis entre les deux [46].

Septimement : viter tout ce qui est non conforme l'objectif du jene, en s'loignant de tout ce qui est interdit par la charia, telles que les injures et les mauvaises actions, juges illicites ou dtestables en tout temps, notamment pendant le mois de Ramadan, car celles-ci impliquent une vilenie plus grande. Pour cela, le jeneur doit retenir sa langue de ne pas profrer des mauvaises paroles, tels que le mensonge, la mdisance, la calomnie, l'insulte et les disputes et ne pas perdre de temps psalmodier des pomes, raconter des contes et des blagues, ou faire des loges ou des critiques tort. Il doit empcher son oue les couter ou couter toute autre mchancet illicite. Il doit s'appliquer loigner son me et son corps des passions et des interdits, tels que baisser le regard devant ce qu'Allah a interdit de voir, et prserver les autres parties du corps d'approcher les tentations. Il ne doit pas tendre sa main pour faire du mal et ne pas utiliser ses jambes pour marcher vers les lieux malfiques. Il ne doit manger que de la nourriture licite sans excs ni abondance afin d'affiner son me, la fortifier, et la prserver de Satan et ses adeptes.

En faisant cela, son cur doit rester, aprs chaque rupture de jene ou chaque adoration, accroch au vu de voir ses actions acceptes par Allah , pour tre lui-mme parmi les proches dAllah avec la peur de les voir rejetes. Sur ce, plusieurs textes jurisprudentiels sont rapports afin de mettre le jeneur en garde quant aux vices de la langue et des autres membres. Parmi ces textes, le hadith suivant : Celui (le jeneur) qui n'abandonne pas le faux tmoignage et son usage, Allah n'aura que faire de son abstention de manger et de boire [47]. Lobjectif du jene nest pas dans la faim et la soif, mais dans ce qu'il entrane comme abstention des jouissances et domptage du ct malfique. Pour cela, le Prophte dit : Nombreux sont ceux qui n'obtiendront de leur jene que la faim et nombreux sont ceux qui nobtiendront de leurs prires nocturnes que les veilles vaines [48].

Le vritable jeneur est celui dont le ventre jene de toutes les nourritures, ses membres de tous les interdits, sa langue des injures et des mauvaises paroles, son oue des absurdits, son sexe des rapports avec sa femme et ses yeux du regard illicite. Qu'il parle dcemment pour ne pas brcher son jene, qu'il fasse des actes qui ne fragilisent pas son jene au point de l'annuler, conformment au hadith du Prophte : Allah le Trs Haut dit : tout acte des fils d'Adam leur appartient, sauf le jene, il m'appartient, et j'en rcompense celui qui l'observe. Le jene est un bouclier (contre l'enfer), alors tout jeneur doit viter les rapports sexuelles, les grossirets, et si quelqu'un le combat ou l'insulte, qu'il lui dise : je suis jeun [49]. Dans un autre hadith marfou` (lev) au Prophte : Pas d'injures en tant jeun, et si quelqu'un t'insulte, dis : "je suis jeun et assieds-toi si tu es debout[50].

Ceci dit, le jeneur pourrait ne pas atteindre la rcompense rserve au jene, malgr son endu*rance pour la soif et la faim, car il n'a pas accompli son jene tel qu'il a t prescrit, en commettant des interdits. Cette rcompense se rduit par les pchs et n'est totalement rejete quavec les actions annulatives. Dans les hadiths prcdents, il y a exhortation du jeneur pardonner aux malfaiteurs et viter de rpondre au mal par le mal.

Huitimement : se prparer recevoir des jeneurs au moment de la rupture du jene pour bnficier de la mme valeur de rcompense que la leur, en rfrence au hadith du Prophte qui dit : Quiconque nourrit un jeneur (au moment de la rupture du jene) aura sa rcompense identique sans diminuer de sa rcompense[51].

Neuvimement : ne pas ngliger la prire nocturne du mois de Ramadan en commun, pour ne pas passer devant une norme rcompense. Le Prophte exhortait ses compagnons, sans obligation, faire la prire nocturne. Il disait : Celui qui pratique la prire nocturne du mois de Ramadan avec foi et nattend que la rcompense dAllah, Allah lui pardonnera ses pchs antrieurs[52]. Surtout que la dernire dizaine du mois de Ramadan renferme une nuit meilleure que mille mois. Allah rserve pour celui qui la veillera en voquant le Tout Puissant et en l'invoquant une importante rcompense et ses pchs antrieurs lui seront pardonns. Le Prophte a dit : Celui qui pratique la prire nocturne pendant Leilat El-Qadr (la nuit du destin) avec foi, et nattend que la rcompense dAllah, ses pchs antrieurs seront pardonns [53]. De plus, il a t rapport en ce qui concerne les vertus de la prire nocturne en commun que le Prophte dit : Quiconque prie avec l'imam jusqu' ce qu'il parte, une nuit entire de prire lui sera compte [54]. Pour cela, le jeneur ne doit pas ngliger la prire nocturne du mois de Ramadan en commun pour ne pas rater ce bienfait et la rcompense divine qui en rsulte.
Épilogue

Enfin, le musulman doit accorder de limpor*tance sa religion, et ce qui peut la corriger des innovations de faon rcolter les bnfices qui en dcoulent, notamment les piliers, tel que le jene du mois de Ramadan qui se rpte tous les ans et vie. Que le musulman, quAllah a guid jener le mois de Ramadan et prier ses nuits avec sincrit et conformment la sounna du Prophte finisse ce mois en implorant le pardon d'Allah et se soumettre Lui. L'implora*tion du pardon est la clture de toutes les actions d'adoration. Donc, le musulman ne doit pas se surestimer et ne doit pas tre vaniteux, mais doit admettre plutt ses ngligences envers Allah , et que ses uvres peuvent tre acceptes ou rejetes. Pour cela, nos Salaf (Prdcesseurs) faisaient les actions avec perfection, puis ils se proccupaient de leur acceptation, en craignant leur annulation. Allah les a qualifis en disant :

﴿ ﴾ [:60]

Traduction du sens : Qui donnent ce quils donnent, tandis que leurs curs sont pleins de crainte [Sourate 23 : Les Croyants ; verset 60]. C'est--dire quils craignaient tellement Allah , et qu'ils n'taient pas l'abri de son stratagme. Ils imploraient souvent le Seigneur pour leur pardonner, tout en craignant le refus de leurs actions et se repentaient avec l'espoir de les voir acceptes. L'exaucement des uvres les soucie plus que les uvres elles-mmes, car l'acceptation des actions est un signe de pit. Allah dit :

﴿ ﴾ [ : 27]

Traduction du sens : Allah n'accepte que de la part des pieux [Sourate 5 : La Table Servie ; verset : 27].

Si l'hypocrite se rjouit de la fin du mois de Ramadan pour se dvouer ses jouissances et aux interdits qui lui manquaient tout le long de ce mois, le croyant s'y rjouit aprs avoir accompli convenab*lement les bonnes actions dans l'espoir d'obtenir les rcompenses et les bienfaits du jene. Il joint au jene l'imploration du pardon du Seigneur, tout en Le glorifiant et L'adorant. En effet, Allah a prescrit l'imploration du pardon, qui est li Son unicit.

Le musulman a particulirement besoin de linvocation du pardon et lunicit dAllah car, par ces deux actes, il efface sa vanit, purifie ses actions et corrige ses ngligences, ses dfauts et ses erreurs.

Et dans le contexte de joindre l'unicit dAllah l'imploration de son pardon, Allah :

﴿ ﴾[:19]

Traduction du sens : Sache donc quen vrit, il ny a point de divinit part Allah et implore le pardon pour ton pch, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connat vos activits (sur terre) et votre lieu de repos (dans lau-del) [Sourate 47 : Mohamed ; verset : 19].

Il dit aussi propos de Younous :

﴿ ﴾ [:87]

Le sens du verset : Puis il fit, dans les tnbres, lappel que voici : Pas de divinit part Toi ! Puret Toi ! Jai t vraiment du nombre des injustes [Sourate 21 : Les Prophtes ; 87].

Nous prions Allah pour qu'Il nous accorde des bonts de ce mois sacr et de ses bndictions, qu'Il nous donne de ses vertus et les rcompenses promises. Et qu'Il ne nous prive pas des bonnes actions pendant ce mois sacr et pendant les autres mois. Aussi, nous implorons le Tout Puissant de nous accorder la guidance et la pertinence, d'accepter nos actes, et de pardonner nos ngligences.

Louange Allah , Seigneur des Mondes et que la paix et le salut soient sur Mohamed , sur sa famille, ses compagnons et ses frres jusqu'au jour du jugement.



Alger, le 17 Radjab 1426H

Correspondant au 22 aot 2005

[1] Hadith consensuel entre El-Boukhari (4/119) et Mouslim (7/189, 190 ,191). Il est rapport aussi par Abou Daoud (2/740), Ibn Madjah (1/529), Annass' (4/134), Ahmed (2/5, 13, 63) et Mlik dans son Mouwatta' (1/269), d'aprs Ibn Omar.

[2] Rapport par El-Boukhari (8) et Mouslim (16), d'aprs Ibn Omar . Dans Sahh El-Boukhari le hadj est cit avant le jene de Ramadan, sur ce, El-Boukhari a fait la classification de son uvre. Toutefois, Mouslim rapporte d'aprs Sa`d Ibn Obada selon Ibn Omar une version o il a voqu en premier le jene, ensuite le hadj. Sa`d dit : Un homme dit : le hadj, ensuite le jene. L, Ibn Omar rpliqua : non, le jene ensuite le hadj. Ainsi, j'ai entendu dire le Prophte . [Feth El-Br d'Ibn Hadjar (1/50)].

[3] Rapport par El-Boukhari (1898), Mouslim (2547), Annass (2112) et Mlik dans El Mouwatta' (686) d'aprs Abou Hourayra.

[4] Rapport par Ibn Mdjah (1643), D'aprs Djbir Ibn `Abdillah. Il est rapport aussi par Ahmed (22859) d'aprs Abou Oumma El-Bhil . El-Albani l'a jug bon dans Sahh El-Djmi` Essaghr (2166).

[5] Rapport par El-Boukhari (1901) et Mouslim (760) d'aprs Abou Hourayra .

[6] Rapport par El-Boukhari (37) et Mouslim (759), d'aprs Abou Hourayra .

[7] Rapport par Ibn Mdjah (1644), d'aprs Anas Ibn Mlik. El-Albani l'a jug : bon authentique. [Sahh Ettarghb (989), Sahh Sounane Ibn Mdjah (1341)].

[8] Rapport par El-Boukhari (35) et Mouslim (1815), d'aprs Abou Hourayra .

[9] Rapport par Mouslim (233) et Ahmed (2/400, 414, 484), d'aprs Abou Hourayra .

[10] Voir La dfaite des Francs Hittne dans Al Kmil d'Ibn El-Athr (11/534).

[11] Les vnements de An Djlot dans El Bidya Wa Ennihya d'Ibn Kathr (13/220).

[12] Rapport par Ibn Mdjah (1638), d'aprs Abou Hourayra . El-Albani l'a jug authentique dans Sahh Ibn Madjah (1335) et dans Sahh Ettarghb (968).

[13] Rapport par Ahmed (6785), d'aprs `Abdoullah Ibn `Amr . El-Albani l'a authentifi dans Sahh El-Djmi` (3776) et dans Sahh Ettarghb (1429).

[14] Rapport par Ahmed (9463), d'aprs Abou Hourayra . El-Albani l'a jug bon dans Sahh El-Djmi` (3774) et Sahh Ettarghb (980).

[15] Rapport par Ahmed (7658), d'aprs Abou Hourayra . Authentifi par El-Albani dans Sahh Al Djmi` (2165).

[16] Rapport par Mouslim (2767), Annass' (2260) et Eddrim (2454), d'aprs Abou Sa`d El-khoudri .

[17] Rapport par El-Boukhari (1896), Mouslim (2766), Ennass' (2248) et Ibn Mdjah (1709), d'aprs Abou Hzim Ibn Sehl .

[18] Rapport par Ettirmidh (3447), Eddrim (2/4), El-Baghawi dans Charh Essounna (1335) et Ibn Hibbne l'a authentifi (2375). El-Albani a dit dans Al Kalim Attayyib (91) : Authentique avec le soutien des autres versions.

[19] Dj mentionn (page: 9).

[20] Rapport par El-Boukhri (1900) et Mouslim (1080), d'aprs Ibn Omar .

(*) Le repas que l'on prend avant l'aube en vue de jener.

[21] Rapport par El-Boukhari (1923) et Mouslim (1095), d'aprs Anas Ibn Mlik .

[22] Almoundhir l'a attribu dans Ettarghb (1546) Attabarn dans El Kabr. Abou Ettahir El-Anbr l'a rapport dans El Machyakha (156/1-20). Et El-Bayhaq dans Ech-chou`ab (2/426/2) d'aprs Salmne . El-Albani l'a jug bon dans Sahh Ettarghb (1065) et dans Essilsila Essahha (3/36) numro : (1045).

[23] Rapport par Ettabarn dans El Awsat (6434) et Ibn Hibbne (880), d'aprs Ibn Omar . El-Albani l'a jug bon dans Sahh Mawrid Eddam'n (728) et dans Sahh Ettarghb (1066).

(*) L'action de prendre ce repas.

[24] Rapport par Mouslim (1096), Ettirmidh (708), Abou Dwod (2343) et Ennass' (4/146), d'aprs `Amr Ibn Al-`Âs .

[25] Rapport par Abou Dwod (2345) et Ibn Hibbne (883), d'aprs Abou Hourayra . El-Albani l'a authentifi dans Es-Silsila Essahha (562) et Sahh Mawrid Addam'n (731).

[26] Rapport par Ibn Hibbne (884), d'aprs Abdoullah Ibn `Amr .El-Albani l'a jug : bon authentique dans Sahh Mawrid Addam'n (732). [Voir Essilsila Edda`fa (1405) et Sahh Ettarghb (1071).

[27] Rapport par Abou Dwod (2350), El-Hkim (1/426), El-Bayhaqi (4/218) et Ahmed (2/423, 510), d'aprs Abou Hourayra . El-Albani l'a considr comme : bon authentique. [Voir Sahh Sounane Abi Dwod (2/57) et Essilsila Essahha (3/381)].

[28] Rapport par Ibn Hibbne (885), d'aprs Ibn `Abbs. El-Albani l'a authentifi dans Sahh Mawrid Addam'n (733) et Essilsila Essahha (4/376).

[29] Rapport par El-Boukhari (1921) et Mouslim (1097), d'aprs Zayd Ibn Thbit .

[30] Rapport par `Abderrazzq (7621) et El-Bayhaqi (4/238). Ibn Hadjar a authentifi sa chane de transmission dans El Feth (4/199).

[31] Rapport par El-Boukhari (1957) et Mouslim (1098), d'aprs Sehl Ibn Sa`d .

[32] Rapport par Ibn Khouzayma (3/275) et Ibn Hibbne (891), d'aprs Sehl Ibn Sa`d . El-Albani l'a authentifi dans Essilsila Essahha (2080) et Sahih Mawrid Addam'n (738) et Sahh Ettarghb (1074).

[33] Rapport par Abou Dwod (2353), Ibn Mdjah (1698), Ibn khouzayma (3/275) et Ibn Hibbne (889), d'aprs Abou Hourayra . El-Albani l'a jug bon dans Sahh Mawrid Addam'n (736) et Sahh Ettarghb (1075).

[34] Rapport par El-Boukhari (1954) et Mouslim (1100), d'aprs Omar Ibn El-khattb .

[35] Rapport par Ibn Hibbne (89), d'aprs Anas Ibn Mlik . Il est authentifi par El-Albani dans Essilsila Essahha (2110) et Mawrid Addam'n (737).

[36] Rapport par Abou Dwod (2356) et Ettirmidh (696). El-Albani l'a authentifi dans Sahh Ettarghb (1077).

[37] Rapport par Abou Dwod (2357) et El-Bayhaqi (4/239), d'aprs Ibn Omar . El-Albani l'a jug bon dans El Irw' (920).

[38] Rapport par El-Boukhari (887) et Mouslim (612), d'aprs Abou Hourayra . Il est aussi rapport par Ahmed (4/116), Abou Dod (47) et Ettirmidh (23), d'aprs Zayd Ibn khled El-Djouhan .

[39] Rapport par Ahmed (2/460, 517) et autres. El-Albani l'a jug bon dans El-Irw' (1/110) numro (70).

[40] Voir le Rsum d'El Boukhari d'El-Albani (451) numro (366).

[41] Madjmo` El-Fatw d'Ibn Taymia (25/266). El-Hfiz a dit dans le Talkhis (2/202), d'aprs `Abderrahmne Ibn Ghanem qui dit : J'ai demand Mou`dh Ibn Djabel : puis-je utiliser le siwk en plein jene ? Il rpondit : oui. Alors je lui ai dis : quel moment de la journe ? Il rpondit : n'importe quel moment, matin ou aprs-midi. Je lui ai dis : les gens disent qu'il est dtestable l'aprs midi. Il dit : et pour quel raison ? Je rpondis : ils disent que le Prophte a dit : L'haleine du jeneur est plus agrable, auprs d'Allah, que l'odeur du musc. Il dit alors : Qu'Allah soit glorifi (Soubhna Allah) le Prophte leur a prescrit le siwk en sachant que la bouche du jeneur met certainement une haleine, mme aprs son utilisation. Il ne leur aurait pas ordonn dinfecter dlibrment leur haleine. Cela n'est bien en rien, par contre, il ne contient que du mal sauf pour celui qui en est afflig, en tant contraint ou forc.

[42] Rapport par El-Boukhari (3220) et Mouslim (2308), d'aprs Ibn `Abbs .

[43] Rapport par El-Boukhari (2024) et Mouslim (1174), d'aprs `Â'icha .

[44] Rapport par Abou Dwod (2/503) et authentifi par El-Albani dans Sahh Abi Dwod (1988) et Ettirmidh d'une faon abrge (3/276), et rapport par Ibn Mdjah (2/996), d'aprs Abou Ma`qil .

[45] Rapport par El-Boukhari (1190) et Mouslim (1394), d'aprs Abou Hourayra .

[46] Rapport par El-Boukhari (1773) et Mouslim (1349), d'aprs Abou Hourayra .

[47] Rapport par El-Boukhari (1903), d'aprs Abou Hourayra .

[48]Rapport par Ibn Mdjah (1/539), d'aprs Abou Hourayra . Il est authentifi par El-Albani dans Sahh Ibn Mdjah (1380) et Sahh Ettarghb (1069).

[49] Rapport par El-Boukhari (1904) et Mouslim (1151), d'aprs Abou Hourayra .

[50] Rapport par Ibn Khouzayma dans son Sahh (3/241). El-Albani a dit dans Sahh Mawrid Addam'n (1/383) : Il est rapport dans Sahh El-Boukhari dans le mme sens, sans la phrase suivante : et assieds-toi si tu es debout . Le hadith est jug bon.

[51] Rapport par Ettirmidh (3/171) et Ibn Mdjah (1/555), d'aprs Zayd Ibn Khled El-Djouhan . El-Albani l'a authentifi dans Sahh Ettirmidh (807) et Sahh Ibn Mdjah (1746).

[52] Dj mentionn, voir (page : 15).

[53] Dj mentionn, voir (page : 15).

[54] Rapport par Abou Dwod, Ettirmidh (3/169) et Ennass' (3/202, 203), d'aprs Abou Dhar . El-Albani l'a authentifi dans Sahh Abou Dwod (1375) et dans Sahh Ettirmidh (806
).


       
07-09-2013, 12:50 PM   #2
-||[ ]||-
 
  /
 
: Aug 2012
: .."Holy land"..
: 33
: 17,075
: 5
: 25
/  will become famous soon enough


Grand merci mon frère
Qu'Allah vous bénisse






/     
07-09-2013, 06:18 PM   #3
:: - - ::
 
  TiT0 EgYpT
 
: Jan 2012
:
: 24
: 2,273
: 10
TiT0 EgYpT is on a distinguished road
   Skype  TiT0 EgYpT


Je ne pas compris rien

généralement

Dieu vous bénisse


, ...
, .
TiT0 EgYpT    
07-28-2013, 08:37 AM   #4
-||[ ]||-
 
: Jun 2010
:
: 821
: 5
: 10
foudeils is on a distinguished road


Merci pour ces conseils d'or.


.
foudeils    
07-28-2013, 09:27 AM   #5
-||[ ]||-
 
 
: Nov 2010
: 4,179
: 1
: 13
  is on a distinguished road


ينقل لقسم اللغات







     

« | »



09:43 AM.

- - -

Powered by vBulletin® Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
.